La braderie tombe à l’eau.

Il avait tout pour plaire, ce weekend-là. En effet, simultanément, le premier jour de l’été, la Fête de la Musique, et pour fêter tout cela dignement, La Braderie d’Isly, que tout le monde nous envie, pour son aspect festif, joyeux et bon enfant. Le 21 juin, au calendrier de cette année.

C’est le quartier de Vauban Esquermes qui accueille habituellement cet événement, tout au long de la rue d’Isly. La traditions des braderies, dans notre région, remonte à des millénaires. An 1127 : première mention d’une braderie dans notre histoire. Cela ne nous rajeunit pas … mais cela prouve que l’on sait faire ! Mais cette année va marquer à tout jamais les esprits, et d’une bien triste façon. Imaginons-nous un instant dans 10 ans : “Tu sais… Tu te rappelles… Ah… Oui ! Je me souviens. C’était l’année où y’a pas eu de braderie, 2020 quoi… À cause du Covid !’’

D’un côté, le CHU de Lille, déjà à 125 % de ses capacités, qui nous tient informé de la vigueur du Covid-19, et qui nous alerte des dangers. De l’autre, des organisateurs, qui lisent les nouvelles du CHU, et sont des gens fort avisés. Il faut trancher. La décision a été dure à prendre. La publier encore pire. La Braderie de la rue d’Isly est annulée !

Quand pourrons-nous enfin nous amuser ? Enfin, à nouveau déambuler dans la rue d’Isly, devant les étals ? Goûter les mets cuits et dégustés sur place ? Des frites ? Des moules ? Enfin rencontrer des amis ? Enfin savourer le dé-but de l’été ? L’année prochaine, peut-être…

Ismail Otmani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *