Coupe de France : quand les petits clubs nordistes se frottent aux gros

Ce week-end, en parallèle des matchs de qualification pour la Coupe du monde 2018 (qui ont vu la France battre la Suède 2-1), certains clubs nordistes ont disputé le septième tour de la Coupe de France. L’occasion pour les clubs amateurs de défier plus gros qu’eux.

L’un des matchs les plus attendus dans la métropole lilloise était la rencontre opposant Marcq-en-Baroeul (DHR) au Racing Club de Lens (Ligue 2). Un petit parfum de derby pour ce choc puisque l’Olympique Marcquois Football compte dans ses rangs des joueurs passés par le LOSC en catégorie jeune. Pour l’occasion, l’OMF a dû sortir le grand jeu : c’est au Stadium Nord, théâtre de huit saisons de Ligue 1 avec le LOSC durant les années 2000, que s’est tenue la rencontre. Durant la semaine, leur coach Frédéric Advice, passé par le centre de formation lillois aux côtés d’un certain Franck Ribéry, avait établi des préparatifs bien précis. Au programme : séances vidéo, sauna, bain froid… Tout comme le haut niveau.

Et il faut dire que les joueurs marcquois auront fait douter leurs adversaires durant près d’une heure. Si la présence offensive des amateurs est trop approximative, la solidité défensive est quasi impeccable. C’était sans compter sur un coup de pétard du Lensois Bourigeaud à la 65e, suivi du doublé de Zoubir dans le dernier quart d’heure. 0-3. L’Olympique Marcquois peut sortir la tête haute, et profiter de son public venu garnir la tribune présidentielle du Stadium Nord.

Du public, il y en avait aussi à Hazebrouck pour l’autre conte de fée de cette Coupe de France. Le club de Steenvoorde, petit village du Nord évoluant en District (dixième division), défiait Maubeuge, équipe de CFA 2 (cinq divisions au-dessus). Comme à chaque match de Coupe de France depuis le début de la saison, c’est tout Steenvoorde qui vit au rythme des exploits de son équipe : plus de trois mille supporters ont fait le déplacement pour représenter ce village qui compte… quatre mille habitants. Kylian, étudiant à l’Université Catholique de Lille, était présent dans le kop steenvoordois. « C’est un jour historique pour le club et la ville, avoue-t-il. Les supporters de Steenvoorde ont réalisé un tifo incroyable pour un club de district. » Le scénario du match n’en est pas moins dingue. Après l’ouverture du score des amateurs, Maubeuge égalise très rapidement et reprend même l’avantage durant la prolongation. Le public continue de mettre l’ambiance mais plus grand monde n’ose y croire. Et puis à la dernière minute du match, coup-franc pour Steenvoorde et but ! Explosion dans le petit stade d’Hazebrouck. La joie ne sera que de courte durée puisque les Maubeugeois emporteront le match aux tirs aux buts. Le public steenvoordois restera de longues minutes pour célébrer ses héros. « C’est un moment qu’on ne vit qu’une fois dans sa vie, a confié Rafaël Perez, capitaine de l’équipe. C’est sûrement le plus beau jour de ma vie. »

Dernier gros succès du week-end dans le Nord, les joueurs de Villeneuve d’Ascq (DHR) ont éliminé Boulogne-sur-Mer (National) sur le score de 2-0. L’aventure continue pour eux !

Tristan Couvreur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *