Etre bénévole dans un festival : mode d’emploi

Si vous adorez les festivals de jazz, de rock, de BD, de ciné … Si votre budget est un peu serré. Si vous êtes plutôt débrouillard, curieux, ouvert à toutes les expériences. Si vous êtes tout ça, et un peu plus … devenez bénévole ! Les postes proposés, les avantages – et les petits désagréments : Circonflex Mag vous explique tout !

Comment devenir bénévole ?

Soit vous adhérez à l’association qui l’organise (Scout, Croix Rouge …) Soit vous vous inscrivez sur le site même du dit-festival, dans l’onglet « espace bénévole » qui propose divers recrutements. Dans les deux cas, il faut faire vite, les premiers inscrits seront les premiers servis Il y a de la concurrence, vous n’êtes pas seuls sur ce genre de bons coups …

Quels petits boulots ?

Être un bénévole secouriste. Si soigner les petits bobos des fêtards tout en musique vous parle, ce poste est pour vous ! Pour cela, vous devez obligatoirement être titulaire de la formation nécessaire. Pour plus d’informations, rendez-vous ici.

S’occuper du poste d’accueil et de la sécurité. Vous vous occuperez du flux des spectateurs, ainsi que des contrôles des sacs notamment. Arborer, le temps de quelques heures, l’étiquette d’agent secret, c’est une expérience excitante …

Être à la tête d’une buvette ou d’un stand. Si vous avez toujours rêvé de tenir votre petite entreprise, c’est le moment ou jamais ! A vous de mettre en avant vos talents de barman ou de cordon bleu.

Coordonner et aider au montage et démontage des structures. Si vous êtes plutôt manuel, méticuleux et organisé, ce job vous conviendra pour sûr. De cette façon, vous pourrez découvrir en live l’envers du décor.

Les avantages :

Tout d’abord, cela vous permet de savoir comment tout se passe de l’intérieur et d’une certaine manière, de participer à cette fête taille XXL. Et puis, vous allez en rencontrer, du monde…et du beau si vous avez un peu de chance !

Vous aurez également droit à un certain confort …ou un confort certain, au choix ! Comme un accès aux vraies toilettes (les habitués des festivals savent de quoi l’on parle…) ou encore à des espaces calmes dans lesquels vous pourrez sirotez vos boissons à volonté ! Bien évidemment dans la plupart des cas, vos repas sont offerts par l’organisation.

Vous pourrez être au plus près des artistes, et qui sait, peut-être recevoir -pour les plus accessibles- leurs remerciements pour la bonne organisation de l’événement.

Et puis surtout, surtout, la musique, l’ambiance, le bruit, les rencontres, la fête … tout ce qui fait que l’on adore participer à un festival, …et bien tout ce package, c’est GRATOS !

Ce qu’il faut savoir :

Être bénévole dans un festival représente beaucoup de fatigue : on bosse dur, entre 4 et 7h dans la journée, les hauts et les bas sont inévitables.

N’oubliez pas de vous munir d’un bon équipement afin d’être en mesure de faire face à toutes les situations météorologiques –rappelez-vous Woodstock !

Nous vous joignons ci-contre le guide des festivals de cette année 2018.

Angèle Carlier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *