Herald et son paradis à vélo

Herald Célestine-Claire vient d’inaugurer, le 19 septembre 2020 à Lille, son premier commerce consacré aux vélos hollandais : Le Moulin à Vélo. Derrière son statut de gérant, se cache un passionné de la balade à deux roues. Circonflex Mag est allé à sa rencontre et il a décidé de nous dévoiler son histoire.  

Il est 9h30, et Herald vient d’arriver au magasin. Il reste une heure avant l’arrivée des premiers clients, mais certaines choses restent à finaliser avant d’ouvrir les volets. Il range l’atelier, fait l’inventaire, passe les commandes et termine les dernières réparations d’un vélo pour le remettre à son propriétaire. Tout doit être parfait pour accueillir les clients dans son univers.

 

Inciter les gens à se promener en ville à vélo

« Je suis passionné de vélos hollandais, c’est ce qui m’a donné envie d’ouvrir ce commerce. J’ai voulu franchir un cap », nous confie Herald, le propriétaire du magasin âgé de 38 ans. C’est cette détermination qui l’a motivé à quitter son ancien job de traffic manager, pour créer un endroit unique : un commerce consacré à la vente de vélos d’occasion et d’accessoires ainsi qu’à la répartition de tout type de bécanes. « 90% sont des vélos de ville hollandais remis à neuf et garantis. Je n’aime pas forcément utiliser le terme « hollandais » car on imagine le grand vélo avec le guidon qui revient vers nous, le gros col de cygne lourd et noir. Tous mes modèles ne ressemblent pas à ça », précise ce père de deux jeunes filles. Il rappelle également que l’objectif qu’il s’est donné est d’inciter les gens à se promener en ville à vélo en leur proposant des équipements adaptés. « Et Lille est une ville idéale pour se déplacer à deux roues. »

« J’ai eu un coup de foudre… »

Entre Paris, l’Australie, la Hollande et Lille, Herald a beaucoup déménagé et voyagé. Mais une chose n’a pas changé dans son quotidien : faire du vélo. « Depuis que je suis enfant, j’adore le vélo. A la base je suis vététiste et des fois avec mes amis on s’organisait des randonnées dans tous les Hauts de France ». Sa particulière admiration pour le modèle hollandais a commencé en 2014, après quelques week-ends passés aux Pays-Bas avec sa compagne. « Nous avons regardé les vélos de là-bas et j’ai eu le coup de foudre pour ce modèle. Nous avons fini par en acheter pour les emmener en France », raconte-t-il avec le sourire. Depuis, les deux amoureux y sont retournés une trentaine de fois et en profitent pour faire les commandes de vélos d’occasion.

« Au fond chacun à sa propre façon d’être passionné par le vélo… »

Importer un produit typique de la Hollande que nous ne trouvons pas en France est aussi ce qui a poussé Herald à ouvrir son propre magasin. « Nous proposons plus de modèles sportifs en France alors que beaucoup de personnes réclament un commerce pour les vélos de ville ». Mais pourquoi vendre spécialement le style hollandais ? Pour Herald la réponse est simple : l’esthétisme. La position droite qu’on a sur le vélo, la celle confortable, les poignets en cuir, la forme vintage. Tout passe par le visuel et le design. « C’est comme conduire une SUV dans la vie de tous les jours pour faire les courses. En fait, il s’agit de se déplacer dans un certain confort et de manière douce », résume le propriétaire.

« Pour moi l’allure qu’on a sur le vélo est très stylée. C’est ce que j’aime : avoir une élégance certaine. Mais au fond chacun à sa propre façon d’être passionné par le vélo. »

 

Infos pratiques :

Le Moulin à Vélo, situé 43 Rue Edouard Delesalle, 59800 Lille. Ouvert du Mardi au Samedi de 10h30 à 13h30 et de 15h à 19h (sauf le Mercredi ouvert de 10h30 à 19h).

 

Dates à retenir :

2008 : métier traffic manager (gérer la publicité sur internet)

2014 : premier séjour en Hollande et emménagement à Lille

19 septembre 2020 : Ouverture du Moulin à vélo

 

Maëlan Roussel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *