Un jour, une nuit à la Lille Tattoo Convention 2018

C’était le rendez-vous de ce début d’année à ne pas manquer! Pendant trois jours, du 26 au 28 janvier, la salle de Lille Grand Palais a vibré au rythme des machines à tatouer. Cette année encore, la Lille Tattoo Convention a frappé fort en réunissant 250 artistes venus faire découvrir l’art du tatouage à des milliers de visiteurs. Mais ce n’est pas tout ! Pour sa troisième édition, la Lille Tattoo Convention a décidé d’innover en proposant plus que de simples stands où se faire encrer à vie. Battles, expos, ouverture nocturne… Circonflex Mag revient en détail sur une manifestation pleine de surprises.

Du bruit et de l’encre. La Lille Tattoo Convention, c’est avant tout une ambiance hors du commun. A peine a-t-on franchi le seuil de la salle que résonne le son des machines à tatouer. Il retentit dans toute la pièce mais devient vite une musique de fond à laquelle l’oreille s’habitue. Et puis, il y a cette sensation d’immensité : les tables des tatoueurs s’alignent à perte de vue. Les tatouages s’enchainent, les visages grimacent parfois de douleur… Mais ce que l’on retient, ce sont les échanges et la bonne humeur.

Les émissions de tatouage font fureur aux Etats Unis.

Troisième année de convention oblige, le salon lillois du tatouage a misé sur la nouveauté pour attirer les visiteurs. Comme l’affirme le staff de l’expo, « le tatouage reste omniprésent mais il se décline sous de nouvelles formes, toujours plus uniques et surprenantes. » Sur une estrade se tient une battle d’artistes expérimentés. Pendant plusieurs heures, deux jeunes femmes se font tatouer. Le tout est retransmis sur un écran géant. Le parallèle se fait vite avec les émissions de tatouage qui font fureur aux Etats-Unis et qui commencent à apparaitre sur les écrans français.

Le jeu en valait la chandelle.

La Lille Tattoo Convention nous en met plein la vue, mais ce qui fait la beauté du salon, ce sont les rencontres. Même un endroit incongru comme des toilettes pour femme peut vite devenir un lieu d’échanges et de partage. Et le sujet de toutes les discussions ne vous surprendra pas : le tatouage, encore et toujours. La cuisse entourée de cellophane, une inconnue affiche fièrement son nouveau bijou : un tigre imposant et coloré. « Je vous avoue que j’ai un peu souffert, nous explique-t-elle, mais le jeu en valait la chandelle. »

C’est le discours le plus tenu dans cette convention, la phrase que tout le monde prononce : « Ça vaut le coup ! ». Que représentent quelques heures de tiraillements contre une gravure encrée à jamais dans la peau ?

Lille Tattoo Convention 2018 tatouage couple salon janvier grand palais
La battle était retransmise sur grand écran.

Pour certains, la douleur est même plus supportable que prévue. C’est le cas d’Alexandre, venu spécialement à Lille Tattoo Convention pour se faire tatouer son premier motif. 3h de travail, 300 € dépensés, mais il garde le sourire. « Pendant deux mois, j’ai collaboré avec le tatoueur pour trouver le dessin parfait. Et le voilà enfin sur mon bras ! J’ai de quoi être heureux ! »

Les non-tatoués deviennent une espèce en voie de disparition.

Ils sont nombreux dans son cas. En une après-midi, les tatouages ont fleuri par dizaines et les non-tatoués deviennent une espèce en voie de disparition.

À partir de 19h30, changement d’ambiance. La convention se poursuit au rythme du son de DJ Wildcake. Il y a dans l’air une appétissante odeur de burgers. Les tarifs préférentiels pour les étudiants ont attiré un grand nombre de visiteurs et il devient plus difficile de s’aventurer dans les allées. La nocturne fait son petit effet, et l’on imagine que se faire tatouer en écoutant de la bonne musique ne doit pas être une expérience désagréable !

On imagine… Car à l’inverse de Fanny et Romain, pour qui la passion du tatouage se vit à 2, et même si la tentation a été grande, aucun membre de la rédac’ de Circonflex Mag n’est reparti tatoué. Pour l’année prochaine, on ne peut rien vous promettre… Et vous, vous avez craqué ?

Sarah Gobbato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *