Apprenez à cuisiner local !

Acheter chez son voisin, c’est plus malin. Le Court-Circuit, c’est une plateforme web qui vous propose d’acheter en ligne les meilleurs produits paysans de la région. Mais ce n’est pas tout. Ce mois d’octobre, Le Court-Circuit se mélange à l’Atelier des Chefs, cours de cuisine donnés par des chefs professionnels. Pour cette 2ème édition, ils vous proposent en plat principal de vous initier à la cuisine équitable.

Vendredi 12 octobre, 19 heures. Le Court-Circuit a investi les cuisines de l’Atelier des Chefs. But de l’événement : rencontrer les producteurs locaux des premiers …et cuisiner leurs produits avec les seconds ! Nous sommes accueillis par Maxime, chef de l’Atelier. Au menu : quatre stands à découvrir, avec des produits divers, café, liqueur, confitures, céréales …et que nous allons faire passer à la casserole.

Bon et Bio.

Marie Vanuxeem a toujours aimé faire des confitures. Et ce soir, c’est celle au cornichon qu’elle nous fait découvrir. Un goût très sucré qui surprend les papilles. Depuis quelques années, avec son mari, elle cultive par amour de la terre et ne vit que de la ferme. Des aliments bons et bios que l’on retrouve facilement sur le site du Court-Circuit.

Les affiches colorées de La ferme des Mions captent notre attention. Une affaire familiale qui produit des céréales, vend de la farine biologique et confectionne des pâtes. L’alimentation, c’est avant tout un Art. Les producteurs s’amusent en variant les formes et les couleurs, et il n’y a rien de plus naturel ! Certaines sont au persil, elles sont vertes et d’autres rosées par la betterave. Dans l’arrière-boutique, les cuisines s’agitent. Les chefs d’un jour nous proposent de goûter leurs essais. Une jolie assiette parfait les produits de La Ferme des Mions : pâtes fourrées sur un lit de persil, ça met l’eau à la bouche.

L’odeur du bon café de ma grand-mère.

À la fin du repas, on prend le café. Direction La Torrefactory et ses saveurs venues du monde entier, Equateur, Ethiopie, Malaisie …. On apprend comment l’on traite les grains de café après la cueillette. Discuter avec les producteurs autour de leur passion nous donne même le droit de connaître leurs histoires : « Ça fait un peu madeleine de Proust, mais je sens encore d’ici l’odeur du bon café qui remplissait la pièce quand ma grand-mère me demandait de surveiller religieusement l’eau frémissante. Aujourd’hui je sais qu’elle m’accompagne encore quand je torréfie le café. »

Et pour faire passer tout ça, quoi de mieux que la p’tite liqueur poétique de Caroline ? Elle connaît Court-Circuit depuis longtemps et adhère pleinement au concept : « Je fais en sorte que mes liqueurs soient composées de produits les plus locaux possibles ». Après macération et mise en bouteille, Caroline s’amuse à nommer avec originalité ses confections : Verveine, thym, gingembre… deviennent la liqueur d’émerveillement, l’élixir de doux rêves ou encore la réserve d’enchantement. Elle a rejoint la grande famille du Court-Circuit, et elle adore : « L’idée de rencontrer les clients, de leur présenter un peu les produits et de discuter avec eux, je trouve cela très enrichissant et très agréable ».

Rien que du local.

Après dégustation, place à l’action. Les cuisines de l’Atelier des chefs vous donnent envie de vous remonter les manches. Un expert derrière la gazinière et les apprentis en tablier découpent généreusement les tranches de lard, râpent soigneusement les carottes et coupent finement les herbes provençales. Un travail très minutieux, quasi artistique, qui met de bonne humeur. Sur le visage des clients, ravis d’apprendre à bien cuisiner, se lit une pincée de sérieux et un zeste de fierté.
Si on vous a ouvert l’appétit, pas de panique. L’Atelier des chefs réouvre ses cuisines dès mardi pour une pause déj’ à la française. Au menu : suprêmes de volaille à l’estragon et purée de pommes de terre. Et rien que du local, bien évidemment ! Alors, prêt à mettre la main à la pâte ?

Colombe Serrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *