Too Good To Go : la solution anti-gaspillage!

Lancée au Danemark en novembre 2014 et désormais disponible à Lille, Too Good To Go est une application mobile remplie d’ambitions. Son principe est simple : mettre les consommateurs en relation avec des commerçants pour lutter contre le gaspillage alimentaire en leur permettant d’acheter les invendus à prix très réduits. Une belle initiative qui préserve la planète et offre de multiples opportunités de se faire plaisir.

Alors que 700 000 tonnes d’aliments sont jetées chaque année au Danemark, 3 entrepreneurs engagés ont une idée ingénieuse : développer une plateforme pour lutter contre le gaspillage alimentaire généré chaque jour dans les commerces de bouche. Too Good To Go (TGTG) est née, avec une phrase pour slogan : « un geste pour la planète, un repas dans son assiette ». Au Danemark, la sauce prend tout de suite. Forte de son succès, la petite startup décide de se lancer à la conquête d’autres territoires. Après la Norvège suivent l’Allemagne, l’Angleterre et puis la France en avril 2016. Paris bien sur et puis très vite Lille et d’autres grandes villes en régions, Bordeaux, Lyon, Marseille… C’est désormais aux 10 millions de tonnes de produits alimentaires gaspillés par les Français chaque année que Too Good To Go souhaite s’attaquer.

Un commerçant qui rejoint Too Good to Go est un commerçant gagnant sur tous les fronts. Économiquement tout d’abord : les invendus remis sur le marché participent aux bénéfices et le coût d’élimination des déchets est réduit. Il véhicule surtout une image très positive de son établissement avec ce geste éco-responsable : protéger la planète en diminuant le gaspillage alimentaire. Les invendus sont proposés sous formes de portions surprises à prix mini. Tout plutôt que de jeter ! Et si le restaurateur veut vraiment aller au bout de son engagement, il peut via l’application reverser les bénéfices liés à ses ventes TGTG à Action Contre la Faim… La boucle est bouclée.

Produire un simple hamburger correspond à une douche de 90mn.

Et le client dans tout cela ? Il est aussi le gagnant de cette belle histoire. Envie de se faire plaisir à moindre coût ? Une panne d’inspiration pour cuisiner ou simplement l’envie d’agir en faveur de l’environnement ?
Rien de plus simple : il suffit de télécharger l’appli sur son téléphone et d’activer la géolocalisation. En un coup d’œil, les utilisateurs savent quels restaurants proposent des invendus autour d’eux. Ils peuvent dès lors commander leurs boîtes et procéder au paiement directement via l’application. Il ne leur reste plus qu’à se rendre dans le point de vente choisi pour récupérer leur commande en fonction de l’heure de collecte précisée pour chaque commerce. Non contents d’avoir fait des économies, ils ont aussi sauvé de la nourriture bien trop bonne pour être jetée !

Un geste simple, connecté, responsable et à la portée de tous pour lutter contre le gaspillage alimentaire : voici donc le pari osé et réussi de Too Good To Go pour amener une pierre à l’édifice du développement durable. Bien sûr, ce n’est qu’un tout petit geste, Mais quand on sait que l’eau utilisée pour produire un simple hamburger correspond à une douche de 90 mn… On se dit que tout est bon pour que cet innocent petit sandwich ne finisse pas à la poubelle…

 

Too Good To Go, ils en parlent :

« Payer à moindre cout de la nourriture qui devait finir à la poubelle, c’est ce que vous propose @ToGoodToGo… meilleure application française de l’année ! » @Jean Sanaro (source : Twitter)

« Grâce à To Good Go, nous pouvons écouler nos invendus plutôt que de les jeter tout en offrant à prix réduit nos spécialités. Nous limitons ainsi notre gaspillage alimentaire. » Gérant de Madame Bistrot, rue Nationale

« Avec Too Good To Go et son concept de boîtes surprises, j’ai pu découvrir de nouveaux commerçants et surtout déguster de délicieux produits que je n’aurais pas forcément achetés par moi-même. Merci @TooGoodToGo ! » Camille, étudiante

 

Lucie Basch, fondatrice et présidente de Too Good To Go France :

Too Good To Go application gaspillage alimentaire« C’est en prenant connaissance des nouvelles lois françaises contre le gaspillage alimentaire, qui incitent désormais les commerçants à trouver des solutions pour ne plus jeter, que je me suis dit qu’il était temps de développer Too Good To Go en France. Mon souhait : que tous les Français puissent à leur tour en profiter »

 

Le saviez-vous :
1,3 milliard de tonnes de nourriture partent à la poubelle chaque année dans le monde, soit 1/3 des aliments produits. Dans les foyers français, on gaspille chaque année 1,3 million de tonnes de nourriture, soit 38 kilos jetés toutes les secondes
En France, 137 kilos de nourriture par personne et par an partent à la poubelle.
Avec ce que l’Europe jette chaque année, on pourrait nourrir 1 milliard de personnes, soit l’intégralité de ceux qui souffrent de malnutrition dans le monde.
Il faut une baignoire remplie d’eau pour fabriquer une baguette de pain.
TGTG permet d’éviter de gaspiller 1 tonne de nourriture par jour dans le monde
Une boite de 500 gr de nourriture correspond à 1kilo de CO2
Pierre Duez

2 pensées sur “Too Good To Go : la solution anti-gaspillage!

  • 05/12/2016 à 15:26
    Permalink

    C’est vraiment une application d’utilité publique ! Non seulement on peut acheter son repas pour moins cher que prévu mais on peut également demander, chez certains commerçants, à faire don d’un invendu à une personne dans la rue.
    Je ne mettrai qu’un seul bémol pour les personnes avec des restrictions alimentaires (allergies, régime particulier de type végétarien, végétalien, sans gluten et autres). En effet il est impossible de prévoir à l’avance qu’est ce qui fera partie des invendus, et donc si ce qui restera peut faire partie de votre alimentation.

    Une appli vraiment utile et bien pensée, de plus en plus de restaurateurs se tournent vers Too Good To Go et on ne peut que s’en réjouir !

  • Ping : OptiMiam, une appli pour assouvir son appétit ! - Circonflex Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *