Pour des photos vertigineuses !

Pieds dans le vide, appareil photo à la main, perché à plusieurs dizaines de mètres du sol pour des vues imprenables… De quoi en effrayer plus d’un ! Mais pas Sailor Alex. Photographe et youtubeur, il grimpe sur les toits pour nous faire découvrir des décors splendides. Prenez donc un peu de hauteur, sensations garanties !

Après des études aux Beaux-arts option photo et avant de se consacrer pleinement à sa passion, Sailor Alex était barista en Belgique. Lillois depuis seulement 2 ans, il connait mieux que personne les hauteurs de la ville. C’est ici qu’il a choisi de se lancer pleinement dans la photo. A peine installé, le voilà déjà en train d’explorer les toits : « C’est un peu ma marque de fabrique. J’aime surtout l’aspect ‘exploration’ ». Entre balades solitaires et partenariats avec d’autres photographes, il s’approprie ces lieux.

Sailor Alex sur les toits de Lille

Tout ça n’est-il pas un peu dangereux ? « Franchement j’essaie de faire attention. Il m’est arrivé de glisser quelques fois mais heureusement, je ne me suis jamais rien cassé. Je fais d’autant plus attention quand je prends en photo des modèles » répond-il d’un air amusé. Il se rappelle de son plus beau souvenir, là haut : « c’était un matin, il était 5h et sur les toits d’Euralille, j’ai pu observer le lever du soleil. »

Instagram est mon outil de travail principal.

C’est grâce à Instagram que Sailor Alex a pu se faire connaitre, rencontrer d’autres photographes et surtout gagner en visibilité. Il compte aujourd’hui près de 7000 abonnés. « J’utilise tous les outils à ma disposition, il y en a beaucoup, mais Instagram est mon outil de travail principal. Sur Instagram, la visibilité est très importante, c’est avec ça qu’on peut se développer. Grace à ce réseau ajoute-t-il, je peux faire des collaborations car le public à facilement accès à tous mes contenus. »

Sailor Alex travaille aussi avec des modèles.

Sur les toits des immeubles, des monuments ou encore des hôtels, il fait des photos mais aussi des vidéos. Sa chaine YouTube cumule plus de 100 000 vues. Mais qu’est-ce qu’on y trouve ? « Je fais mes vidéos en fonction de mes envies et des demandes de mes abonnés. On y trouve évidemment des vidéos sur les toits mais aussi des vidéos d’explication de logiciels numériques parce que c’est mon truc, et depuis quelques temps, des placements de produits que je tourne autant sur les toits que chez moi ».

Influenceur ? Je veux me différencier.

Mais il refuse que son travail bascule dans cette dernière activité « Influenceur, je n’aime pas cette étiquette. Je veux me différencier. J’ai la chance de pouvoir être approché par des marques grâce à ma visibilité. Je travaille en collaboration avec elles uniquement si la marque me correspond ». Comment ça se passe ? « Cela se base surtout sur un système d’échange. Si une marque me plait, alors je vais en parler sur Instagram ou sur ma chaine Youtube. Je leur donne de la visibilité, elle m’en donne en retour. Par exemple, j’ai représenté la marque Wish ou encore des marques d’accessoires de téléphone… J’ai une palette plutôt large ».
Des photos au cadre idyllique pour un photographe plein d’ambitions. « Je vois que mon travail commence à être reconnu et j’en suis fier ! »

Explorez son travail sur Instagram et sur Youtube.

Margaux Vulliet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *