Les tontons afros, régal à l’africaine.

Deux frères et un projet : celui de réunir deux cultures dans l’assiette. Tonton Freddy et Tonton Gaudrey ont cette ambition. Pour la concrétiser, ils ont participé à l’émission Qui veut être mon associé ? Couronnée de succès, cette expérience devrait leur permettre de développer la première chaine de restaurants africains en France. Rencontre avec ces deux Lillois ambitieux.

Mélanger les traditions de la cuisine africaine et de la bistronomie française : voilà le défi de ces deux frères d’origine camerounaise. Nés à Lille, ils entament respectivement des études de management pour Gaudrey et des études d’hôtellerie pour Freddy. C’est l’ainé, Gaudrey, qui a d’abord l’idée de ce concept de cuisine afro-française. Il est alors naturel pour Freddy de le rejoindre quelques mois plus tard. L’aventure est lancée.

On est complémentaire, chacun apporte ses idées.

Quand le projet commence à se concrétiser, en 2018, les deux frères débutent par des séries de dégustations de leur cuisine. Leur Burger sauce mafé fait un tabac, les deux frères se font un nom, leur style s’impose … notamment du coté vestimentaire ! Sur les réseaux sociaux, ce sont leurs costumes qui construisent leur réputation, en montrant deux frères attachés à leurs origines. Quand on les questionne sur la difficulté de travailler entre frères, Freddy répond sans hésiter. “On est complémentaire, chacun apporte ses idées, cela se fait de manière naturelle.” Leurs personnalités se confondent, les deux hommes sont également calmes et ont les idées claires, cela tranche avec l’image excentrique qu’ils peuvent dégager sur les réseaux sociaux.

Lille, c’est notre ville.

Le véritable accélérateur du projet, c’est leur participation à l’émission de M6 Qui veut être mon associé ? « Cela nous a permis d’être médiatisé, au-delà d’avoir trouvé un investisseur ». L’investisseur en question, c’est Éric Larchevêque, un homme d’affaires spécialisé dans les cryptomonnaies. « Il ne vient pas du même secteur que nous, mais il nous conseille beaucoup sur la gestion de notre entreprise », expliquent-ils. Leur premier restaurant devrait ouvrir courant mai dans la rue de la Monnaie. Freddy explique que la cuisine africaine est peu représentée dans le monde de la restauration, la faute au manque de formation. C’est donc une bonne opportunité pour la faire découvrir. Appuyée par la volonté des tontons de partager leur double culture, qui est au centre du projet.

Quand on questionne sur le pourquoi du comment de la localisation lilloise de ce premier restaurant, Freddy coupe court : “Lille c’est notre ville. Tous nos amis sont ici. Cela nous paraissait logique de monter notre premier resto ici.” Leur hâte d’y être déjà se fait sentir. La nôtre, celle de découvrir leur cuisine, est à peine cachée.

Clément Clero

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui sommes-nous ?