Challenge du Ruban Rose : courir c’est agir !

Ce week-end, Lille a vu la vie en rose ! Au Jardin Vauban, le Challenge du ruban rose donnait le coup d’envoi aux nombreuses manifestations qui vont rythmer un mois d’octobre lui aussi résolument … rose !

Tous les ans, l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! organise dans de nombreuses villes de France des parcours sportifs dont le profit va aux associations régionales consacrées à la lutte contre le cancer du sein. Ce dimanche 2 octobre, le Challenge lillois proposait deux courses et deux marches de 5 et 10 kms. 5000 personnes ont franchi la ligne d’arrivée dans la joie et la bonne humeur, et les gains obtenus grâce aux frais d’inscription ont été reversés à l’association Emeraude (voir encadré). Circonflex Mag avait chaussé ses baskets …

Défil’Cancer : les étudiants ne se défilent pas.
Defil Cancer
C’est une de ces associations qui s’appuie sur un projet tout simple, et qui pourrait paraître futile à coté d’autres ambitions. Pourtant, il n’en est rien ! Défil’Cancer repose sur une sacrée bonne idée : aider les femmes guéries du cancer du sein à retrouver leur féminité et leur confiance en elles en les faisant participer à des défilés de mode que l’association organise chaque année, en partenariat avec l’association Emeraude. Il fallait y penser ! Et ce sont les étudiants de l’IESEG qui, en 2008, ont lancé avec l’enthousiasme de leur jeunesse ce beau challenge. Depuis, l’aventure a pris de l’ampleur. L’an dernier, la 8ème édition de Défil’Cancer a attiré plus de 300 personnes à La Piscine de Roubaix et a été une véritable réussite. Souhaitons le meilleur succès possible à la prochaine !
Leur page Facebook : Défil’Cancer Facebook
Le challenge de l’association Emeraude.
Association Emeraude
Une grande partie des bénéfices de la Course du ruban rose a été redistribuée à l’association Emeraude, présidée par Martine Pecqueur. Créée en décembre 2005, cette association lilloise poursuit un noble but : accompagner les femmes atteintes d’un cancer, notamment le cancer du sein. Elle leur propose notamment différentes activités physiques et culturelles adaptées à la maladie.
Si Martine Pecqueur est à l’origine d’Emeraude, c’est parce que le sujet la concerne personnellement : « J’ai eu un cancer en 2003 et dans mon malheur, j’ai eu la grande chance d’être bien épaulée. J’avais envie d’aider à mon tour mais je ne savais pas comment ». C’est une amie qui lui conseille de créer l’association. Depuis 10 ans, celle-ci a accueilli plus de 500 personnes, «des femmes de tous les âges mais aussi deux messieurs », ajoute la présidente en souriant.
C’est aujourd’hui un message positif qu’elle souhaite adresser aux lectrices (et lecteurs ! ) de Circonflex Magazine : « Je dirais qu’il faut prendre soin de soi tout simplement, et ne plus regarder le cancer comme une mort. Certes, tous les patients n’ont pas la chance de s’en sortir, mais aujourd’hui, on le soigne de mieux en mieux. Regardons ceux qui ont un cancer comme des gens normaux ».
Le site internet : Association Emeraude

N’hésitez pas à consulter notre reportage photo :

Juliette Ovigneur & Marie Soullier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *