Les microbrasseries, l’alternative aux bières belges.

La capsule, La Mousse Touch, Bellerose bar, Brasserie Cambier, Brasserie Célestin. Les microbrasseries lilloise se développent et représentent une réelle alternative pour ceux qui sature des bières belges proposées dans la plupart des bars de la métropole.

L’engouement pour la microbrasserie vient des pays anglo-saxons. Dans les années 2000 de nombreux jeunes commencent à brasser leur propre bière dans leur garage. Devant le succès de leur production certains d’entre eux décide d’ouvrir leur brasserie dans des décors industriels, ces lieux deviennent très rapidement priser par la jeunesse.

Ces établissements se développent en proposant un choix de bière important : des brunes, des blondes, des ambrées, des fruitées. Chaque amateur de houblon y trouve son compte. Mais ce qui fait le charme de ces lieux c’est surtout l’atmosphère qu’ils dégagent. A La Capsule, un immense tableau noir avec les 25 bières numérotées. Le bas de la brasserie dégage une ambiance d’abbaye avec son sous-sol vouté.

Des bières faites pour les amateurs.

L’atout principal de ces brasseries est le goût singulier de leurs bières. De l’IPA plus amère à la douceur d’une bière à l’abricot, il n’y a qu’un pas. On a souvent l’a priori de bières faites pour les amateurs. Au contraire elles sont parfaites pour faire découvrir tous les aspects de cette boisson aux non-initiés.

L’autre force de ces brasseries réside dans le fait de travailler régulièrement avec les brasseurs locaux. Ce qui leur permet de proposer des soirées de découvertes, où elles mettent en lumière des bières peu connues et souvent surprenantes.

Qu’il brasse leur propre bière sur place ou pas. On ressent la passion de chacun de ces artisans. Si vous êtes amateurs ou non de houblon vous allez trouver votre place dans ces brasseries qui respirent bon les valeurs de notre région.

Clément Clero

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *