Barbara Beekman, 41 ans, a arrêté de fumer il y a quelques mois.

J’ai commencé à fumer vers 15 ans avec des copines, comme la plupart des jeunes. Mais en fait, j’ai débuté bien avant : mes parents me demandaient souvent d’allumer leur cigarette… À l’époque, elles ne coûtaient pas aussi chères que maintenant. On pouvait fumer partout, dans l’avion, au cinéma. Et les plus beaux spots publicitaires leur étaient réservés. J’ai tenté mille fois d’arrêter, sans succès. Sauf pendant mes deux grossesses. Enfin, j’ai quand même fumé un peu pendant celle de mon dernier. Je me considérais comme une vraie fumeuse, incapable d’arrêter. Une accro !

L’Astuce, avec un grand A

Il y a un peu plus d’un an, je me suis dit qu’il fallait que ça change. Mais comment faire ? Un jour, une copine rencontrée en salle de sport me parle d’un bouquin qui l’a aidée.  Pourquoi pas ? Je note le titre et le nom de l’auteur, qui sait … Mais je n’arrivais pas encore à m’imaginer non-fumeuse : qui serais-je alors ? Peur de se perdre, honte de fumer et de ne pas arriver à arrêter… Et puis il y a quelques mois, je suis rentrée à la Fnac . Il y était, ce fameux bouquin : Méthode simple pour arrêter de fumer, d’Allen Car. Je l’ai acheté. Un peu dubitative, j’ai commencé à  le lire. Je ne sais pas ce qui s’est passé, par quel lavage de cerveau ce bouquin est entré en moi, mais voilà : je ne fume plus !

Aujourd’hui, je pense encore à la cigarette, mais ça va. Je ne me jette pas sur la nourriture, je ne suis pas stressée. Je ne peux pas dire si je ne fumerai plus jamais, mais c’est mon souhait le plus grand. Ne plus être esclave de la clope. Etre libre, sans l’angoisse de la dernière cigarette dans un paquet, un jour férié… Et puis il y a une part de fierté, d’orgueil : je ne veux plus m’abaisser à recommencer. Je me sens vraiment mieux, moins angoissée. C’est vrai, il y a des moments difficiles.  Mais dans ces cas-là, j’ai des petits trucs perso : je bois un verre d’eau, et je pense à quelque chose de sympa… ou aux angoisses que me donnait jadis la cigarette… Et ça marche !

Manon Dejean

Une pensée sur “Barbara Beekman, 41 ans, a arrêté de fumer il y a quelques mois.

  • 24/11/2016 à 11:24
    Permalink

    Bravo Barbara! et merci Manon. Ces quelques lignes et les encouragements de mes filles m’aideront, je l’espère, à stopper ce poison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *