A vos crayons !

Professionnels et amateurs se sont donnés rendez vous mercredi dernier au Palais des Beaux Arts de Lille à l’occasion de la Nuit du Modèle Vivant. Cette 13ème édition a encore une fois attiré des centaines de visiteurs.

Le succès des précédentes éditions s’est de nouveau confirmé : mercredi dernier, de nombreux étudiants ont investi le Palais des Beaux Arts. A leur disposition : un atelier géant de modèles vivants. But de l’opération : permettre à tous, novices ou pratiquants éclairés, de s’essayer au dessin. Nelson, étudiant en IUT GEA, vient ici pour la première fois : « C’est une vraie découverte ! Je n’ai jamais pris de cours de dessin. Se retrouver face à des modèles vivants, c’est très impressionnant » .

Les organisateurs ont pensé à tout. Des plasticiens professionnels mettent leur expérience et leur talent au service de ceux qui, comme Nelson, n’ont jamais cultivé leur fibre artistique. C’est le moment ou jamais d’oser, de prendre une feuille et un crayon mis à la disposition des visiteurs, et de se lancer. Eddine, étudiant en master droit des affaire à Lille 2, hésite un moment. Et puis, comme les autres, il s’installe finalement devant l’un des modèles pour tenter de le croquer : « Le ridicule ne tue pas. Qui ne tente rien n’a rien. Après tout, ajoute-t-il en plaisantant, je vais peut-être gagner le concours organisé par le musée… »

Mais les cours de dessin n’étaient pas le seul prétexte à cette soirée. Depuis le 18 mars et pour la troisième édition de l’OPEN MUSEUM, Le Palais des Beaux Arts a convié un invité de marque : Zep, le dessinateur de BD préféré des Français. Sa mission : créer la surprise pour faire vivre avec un autre regard le musée et ses œuvres. Le père de Titeuf s’en est donné à cœur joie : des dessins inédits donnent une seconde vie aux tableaux et aux sculptures des collections. La plupart des étudiants présents ce soir-là ne sont pas des habitués du musée, et le dialogue entre l’univers de Zep et les œuvres de la Renaissance incite à la découverte. Eddine, penché sur sa feuille, en est persuadé : “les jeunes ne vont pas suffisamment au musée, ne s’intéressent pas assez à l’art en général. Une telle initiative, c’est l’occasion de pousser la porte d’un lieu qui ne nous est pas familier”.

Comme pour lui donner tort, ce sont justement des jeunes qui ont été choisis par le Musée des Beaux Arts pour servir de guide et aider les visiteurs à découvrir les nombreuses salles d’exposition. Claire et Fanny sont en classe prépa au lycée Faidherbe de Lille. Comme de nombreux autres étudiant de khâgne et d’hypokhâgne, elles se sont transformées en guide d’un soir : “nous avons travaillé en amont pour proposer une lecture d’œuvre aux visiteurs, et pour leur faire découvrir les pièces maitresses du Palais.”

Une rencontre entre professionnels de l’art, amateurs érudits et simples curieux qui, sans nul doute, ne restera pas sans suite …et créera, peut-être, quelques vocations.

En attendant la prochaine nuit du modèle vivant, vous pouvez découvrir l’OPEN MUSEUM de Zep jusqu’au 31 octobre avec notamment une visite nocturne gratuite le 28 octobre.
Sarah KHELIFI & Clarence LEGRAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *