The Whax entre en scène !

Voilà maintenant un an et demi que The Whax s’est formé. Composé de cinq jeunes âgés de 17 à 20 ans et tous originaires de la région lilloise, le groupe espère grandir et atteindre les sommets. Circonflex est allé à sa rencontre et a assisté à l’une de ses répétitions. Entretien avec Thomas, Victor, Tom, François et Gauthier.

Circonflex Mag : Comment forme-t-on un groupe de musique comme le vôtre ?

The Whax : Nous avons décidé de former le groupe il y a un an et demi. Nous nous sommes rencontrés grâce à des amis communs. Bien sûr, certains membres se connaissent depuis plus longtemps, ce qui a facilité la formation du groupe.

CM : Expliquez-nous d’où vient le nom « The Whax »…

TW : Le problème, c’est qu’on n’a pas vraiment d’explication à vous donner (sourires) ! On a trouvé ce nom cool, il sonnait bien pour un groupe comme le nôtre. Mais il est surtout assez court et du coup, facile à retenir.

CM : Vous êtes tous fans de musique, vous partagez les mêmes goûts ?

TW : On vient tous d’horizons différents. Certains écoutent du jazz, du blues ou de la pop, d’autres vont plutôt s’inspirer du funk ou du classique, mais le genre qui domine reste le rock et c’est ce qui nous réunit.

 

The Whax Groupe Musique Lille Rock Pop
L’ambiance est toujours au rendez-vous avec The Whax !

CM : Vous êtes déjà montés sur scène à plusieurs reprises, racontez-nous votre meilleur souvenir !

TW : On a eu la chance de faire des concerts entourés par de vrais professionnels, notamment lors la Fête de la musique, avec une équipe technique de qualité et du matériel très conséquent. Mais l’un de nos meilleurs souvenirs, c’est étonnamment un petit concert dans un café, en petit comité … on a adoré être être si proche du public pour partager notre musique.

Pendant l’Euro de football, le public nous a demandé de lancer un clapping à l’Islandaise.

CM : Vous avez énormément d’ambitions, quels sont vos prochains projets ?

TW : En ce moment, on est en pleine composition de notre premier EP, aux sonorités rock mais avec des grooves planants. On va partir l’enregistrer à Paris, et sauter sur l’occasion pour essayer d’y faire quelques concerts. On cherche à faire le plus de scènes possible pour accumuler un maximum d’expérience.

On a reçu des sous-vêtements sur scène.

CM : Vous avez des souvenirs sympas ou des petites anecdotes à nous faire partager ?

TW : (Rires) On pense tous forcément à la fois où on a reçu des sous-vêtements sur scène. C’était lors de la Fête de la Musique dans le petit village de Steenwerck. On a été surpris sur le moment mais ça nous a bien fait marrer ! On se souvient aussi d’un concert cet été, pendant l’euro de football. Le public nous a demandé de lancer un clapping à l’Islandaise. C’était super sympa et c’est avant tout ce genre d’ambiance que nous recherchons !

5 événements qui ont changé leur histoire :

  • Le concours FL’Talents, dont le but est de faire connaître des jeunes talents. C’était notre première scène, nous avons terminé deuxième.
  • Le mashup , la première vidéo de notre chaîne Youtube. Le défi ? d’enchainer 51 riffs, sans interruption. On y retrouve des standards de jazz, de rock, de blues, ou encore de classique, des choses qui reflètent notre univers.

 

  • Notre première Fête de la Musique. Depuis, on n’en loupe pas une. On travaille avec la mairie de Steenwerck, les restaurateurs du village, et une boite d’évènementiel. Le public est toujours au rendez-vous (entre 300 et 500 personnes sur la soirée) et l’ambiance y est très conviviale.
  • Le concert du Café de la mairie à Steenwerck,. Un petit concert mais de très bons souvenirs. On était mélés au public, on a fait un clapping mémorable. Ce sont ces moments simples, on sait qu’on doit passer par cette case si l’on veut avancer.
  • L’ouverture du festival Le Playback Show à Sec-Bois. Là aussi, d’importants moyens techniques étaient mis en œuvre, on n’avait jamais eu l’occasion de jouer dans un stade … des supers souvenirs !
Plus d'infos :
Retrouvez The Whax sur Youtube, Facebook et Bandsintown

 

Nemo Empis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *