Pour ou contre le service national ?

Cela fait 20 ans que le Service National a disparu. Mais le président Macron l’a fait revenir à la surface durant sa campagne. Son souhait : le rendre obligatoire et d’une durée de 3 à 6 mois. Un rapport gouvernemental doit être rendu le 30 avril sur ce sujet délicat entre tous. Circonflex Mag est allé demander aux premiers concernés – les jeunes – ce qu’ils pensaient du Service National et s’ils y étaient favorables.

Mattis, 20ans, Étudiant en Communication

“L’idée de pouvoir découvrir de nouveaux horizons grâce au Service National est une bonne chose. Mais l’aspect militaire me déplaît et je serais curieux de mieux connaitre les termes de cette proposition. Si ça se passe dans un cadre international et que l’Etat permet à la jeunesse de bouger,  c’est tout bénéf’. Mais si c’est juste pour nous faire marcher au pas, aucun intérêt !

Cependant, si le Service National permet par exemple de passer le permis gratuitement ou encore de socialiser les personnes en déshérence, pourquoi pas. Je ne reste donc pas fermé à cette idée.”

Mathilde, 21 ans, Étudiante en Droit

“Je serais plus favorable à des entrainements physiques ou mentaux que l’on pourrait effectuer dans le cadre de l’école  mais je pense qu’un Service National obligatoire, ca va trop loin. Je ne suis pas vraiment pour.”

 

 

 

 

 

Camille, 18 ans, Étudiante en Sciences Politiques

“Dans notre société individualiste, cela pourrait insuffler  une notion collective, notamment la citoyenneté. Et puis le Service Militaire a été par le passé un moyen de mélanger les catégories sociales. Ce brassage serait  bénéfique aujourd’hui. Cependant, il ne faut plus que certains puissent s’en dispenser. Le service devrait être repensé en gardant les avantages et en laissant les inconvénients, notamment le cadre très autoritaire et belliqueux de l’armée. J’y verrais plutôt une éducation du citoyen en quelque sorte.”

Sofyen, 19 ans, Étudiant en Art

“Personnellement je ne pense pas que le service civique doit être obligatoire. Il faut que ça reste une décision motivée par une volonté personnelle. Si on rend ça obligatoire, certains le verront comme une corvée. Et ça risque d’entraver des projets, un parcours étudiant par exemple.”

Hermine, 20 ans, Étudiante en Tourisme

“Je suis d’accord pour que femmes et hommes suivent un service national obligatoire et universel. C’est une introduction à la vie géopolitique. Cela permettrait de rétablir l’ensemble des responsabilités de tous les citoyens français. Je trouve que c’est un moyen de fortifier le sentiment d’appartenance à une société. A mon avis, il devrait durer 2 mois, et se dérouler à l’étranger. Divisé en spécialités afin que chacun y trouve un intérêt : spé nature, spé sport… Je ne pense pas qu’il faut le voir comme une période imposée et difficile, plutôt comme une expérience positive. J’aimerais y faire des activités liées au développement de la confiance en soi.”

Isia Campos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *