Performance ! : une expo vivante

Le Centre Pompidou fête ses 40 ans. Pour célébrer cet anniversaire, des expositions inédites sont proposées partout en France. Au Tripostal, le mouvement est à l’honneur avec l’exposition Performance ! depuis le 06 octobre jusqu’au 14 janvier.

Performance ! casse les codes de l’exposition traditionnelle. Le parcours se développe en trois temps : Mouvement sur mouvement, Scènes de gestes  et Objets d’écoute.

L’idée était de faire de cette exposition un lieu de vie en perpétuel mouvement, aussi bien au niveau des oeuvres qu’au niveau des spectateurs. Alors, quoi de plus juste que la réflexion d’un petit garçon à sa mère, entendue lors de la visite : « C’est comme au cinéma, mais on peut bouger comme on veut »…

Performance Tri Postal exposition Lille 2017 art culture
Citation dans le hall d’entrée du Trispotal, juste avant le début de l’exposition Performance

On se retrouve à déambuler de pièce en pièce, d’oeuvre en oeuvre. Parfois même, on y prend part. C’est le cas de Present, continuous, past (1974) de l’artiste américain Dan Graham. Dans son installation, il nous invite à faire l’expérience de notre propre image. La pièce est saturée de lumière, deux murs sont recouverts de miroirs, il y a un moniteur avec une caméra. On découvre alors notre image retransmise avec huit secondes de retard sur la réalité. Souvent, on entend des rires. Les visiteurs sont surpris, ou parfois gênés de se regarder. C’est une invitation au jeu mais aussi à la prise de conscience de son propre corps. Rares sont les oeuvres d’arts qui mettent en avant le spectateur. On est en proie à une auto-contemplation.

La performance artistique est une expérience unique dans un temps et un espace. Cette exposition ré-invente l’ici et le maintenant.

L’expérience unique de soi-même

Performance ! expose certes des installations artistiques, mais surtout fait du spectateur une oeuvre à part entière. En plus de son corps, son esprit est aussi sollicité.

Il en est ainsi dans Shadow Play (2011),de l’artiste allemand Hans-Peter Feldmann. Depuis sa tendre enfance, il recueille des objets et les anime. Ici, sur une table de 20 mètres de long, des groupes de jouets sont posés sur des plateaux qui tournent. Des projecteurs les éclairent. Se met alors en place un ballet d’ombres qui dansent. Devant ce spectacle, on se remémore notre propre enfance, nos propres jouets et nos propres tours en carrousel. Les souvenirs du spectateur sont une partie intégrante de cette installation. Feldmann les met au service de son art car pour lui, « la mémoire des images est plus importante que les images elles-mêmes. »

Performance ! , c’est l’expérience unique de soi-même.

 

Performance ! au Tri Postal
Avenue Willy Brandt (59000 Lille), À 2min à pied des gares Lille-Flandres et Lille-Europe.
8 euros / 4 euros.
Du mercredi au vendredi de 10h à 19h. Fermé le lundi, mardi et le week-end. Ouvertures exceptionnelles prévues le 25 décembre et le 01 janvier.
Joanna Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui sommes-nous ?