Les métiers du numérique : on y était

On le sait, trouver son job, déterminer son plan de carrière, ce n’est pas du gâteau ! Alors, quand on vous sert sur un plateau des tas d’infos qui vous facilitent la tache, on ne fait pas la fine bouche. Le Salon des métiers du numérique et de la santé se déroulait ce mercredi 10 octobre à Lille Grand Palais. Il a attiré des milliers de visiteurs. Circonflex Mag n’a pas manqué l’événement, et en a appris un rayon sur la cybersécurité.

« Je ne sais pas du tout ce que je veux faire plus tard. C’est flou et difficile. Je viens ici en totale découverte, pour essayer de trouver une voie qui me correspond. » Gabrielle, élève de terminale, n’est pas la seule à avoir ce genre de problème. Face à cette situation, Le Salon des métiers du numérique et de la santé s’est donné une mission : rapprocher grandes écoles et étudiants pour mener des discussions constructives : « Les stands sont ouverts à tous et les visiteurs sont libres d’aller où ils veulent aller, selon leurs envies » nous explique un exposant. A la manière du célèbre Salon de l’Etudiant (qui se déroule début janvier au même endroit), ce sont souvent des étudiants confirmés qui conseillent les jeunes lycéens. Ces derniers sont là pour échanger et se renseigner sur les métiers et les formations proposées. On se balade, on s’arrête, on interroge, on ramasse les prospectus. Les stands sont souvent garnis, les allées remplies, les discussions bruyantes… et l’on se rend compte que les écoles d’ingénieurs qui proposent des formations autour du numérique intriguent toujours autant.

La cybersécurité offre de nouveaux horizons professionnels.

Le Salon organisait également des conférences, comme celle sur la cybersécurité. 300 000 personnes sont victimes d’attaques informatiques chaque année. En 2018, c’est un domaine qu’on ne peut plus occulter : « Aujourd’hui, la cybersécurité est obligatoire partout, c’est un enjeu crucial de l’informatique. L’émergence des objets connectés pose sans arrêt de nouvelles questions », explique Monsieur Robert, responsable à l’école d’ingénieur EPITECH. En plus d’être d’actualité, la cybersécurité offre de nouveaux horizons professionnels à explorer : « Des nouvelles fonctions voient le jour chaque année, avec l’explosion des réseaux sociaux et des réseaux d’information : études des logs, des nouveaux systèmes par exemple », ajoute Olivier Cros, de l’ISEN.

Résultat : des nouveaux métiers apparaissent sur le marché : ingénieur système, développeur de logiciels sécurité, administrateur ou architecte sécurité… Mais est-ce un domaine qui attire les étudiants ? « La cybersécurité va devenir indispensable pour lutter contre le piratage et la cybercriminalité. La protection de données est devenue indispensable. Personnellement, c’est un univers qui m’attire car la cybersécurité représente les métiers de demain avec des enjeux majeurs » nous explique Azzeddine, étudiant en première année à HEI.

D’ici là, la technologie aura sûrement apporté de nouveaux outils pour rendre la cybersécurité plus performante…

Rémi Surrans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *