Le Soleil de l’Orient réchauffe les coeurs et les estomacs

Depuis le début de l’hiver et jusqu’à la fin du mois de mars, le Soleil de l’Orient propose gratuitement des couscous aux sans-abris. De quoi réchauffer le coeur des plus démunis.

À la fin du mois de février, nous avons fait la rencontre de Chaïla Rebei Iben Zid, restauratrice et propriétaire du Soleil de l’Orient. Cette Tunisienne d’origine nous explique avoir été émue par la pauvreté qu’elle voyait dans les rues de Lille, plus particulièrement dans son quartier. Il y a trois ans naît une initiative solidaire des plus respectables : la restauratrice décide d’offrir des box aux personnes dans le besoin. Au cours des deux premières années, elle se déplaçait jusque dans le Vieux-Lille pour distribuer ses plats. Depuis cette année, les époux Rebei ont changé leur mode d’action en donnant directement dans leurs locaux. Le restaurant ouvre entre 18h30 et 22h30, accueille clients et bénéficiaires dans un cadre simple et familial.
Quand on lui demande ce qui l’a poussée à prendre une telle initiative, la restauratrice répond simplement

C’est naturel d’aider dans notre culture. Je suis musulmane et Tunisienne, j’ai grandi avec ces valeurs d’entraide et de partage.

Chaïla ne recherche nullement la célébrité, elle ne souhaite apparaître sur aucune photo ou reportage vidéo. D’ailleurs, son restaurant est tout à son image : décoration locale, colorée et quelques tables, ce qui renforce ce côté intime, comme à la maison.

Aux alentours de 20 heures, Robert (le prénom a été modifié) pousse la porte du restaurant. Des paroles, une accolade, il est passé récupérer un repas au Soleil de l’Orient. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’accueil qui lui a été réservé par Chaïla et son époux est le même que celui fait aux clients : bienveillant et souriant.

Mais au final, que contiennent ces box ? Un vrai bon couscous maison, à la recette simple et traditionnelle -de la semoule, du bouillon, des navets, des carottes, des courgettes, du bœuf-, des couverts et des serviettes. En fonction des stocks, il est parfois possible d’y trouver des fruits ou du yaourt.

Forcément, quand on mène ce type d’action, ça crée des liens !

Les époux Rebei se sont liés d’amitié avec plusieurs de leurs bénéficiaires, et nous parlent notamment d’une dame en situation de précarité. Ils sont devenus amis, elle passe quelques soirs par semaine au Soleil de l’Orient : « J’aide n’importe qui, tous ceux qui le désirent. C’est une relation d’être humain à être humain, sans distinction de classe, de genre ou de religion ».

Si Chaïla propose ses box le soir, c’est seulement pour un problème d’organisation. Ce qui n’empêche pas les clients d’aller déjeuner au restaurant les midis. De quoi garder en tête ce que disait Augustin d’Hippone : Si la charité vient à manquer, à quoi sert tout le reste ?

Infos pratiques :
Localisation : 150 rue du Faubourg de Douai - 59000 Lille
À deux rues de la Station de métro Porte de Douai, aussi accessible en Bus via le L1.

Horaires d’ouverture :
Déjeuner : de 11h30 à 14h30 (tous les jours)
Dîner : de 18h30 à 22h (tous les jours)
Julie Tavares Thillier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui sommes-nous ?