Lastman : l’animation Made in Lille

La Nuit de l’Animation fait partie de ces événements incontournables qui rythment le calendrier lillois. Au programme : des court-métrages et des films d’animation diffusés pendant une nuit entière. A l’occasion de cette 16ème édition, Circonflex a assisté à l’avant-première des deux premiers épisodes de la série animée « Lastman », produite entre autre par le studio lillois Tchack.

C’est sous un tonnerre d’applaudissements qu’Antoine Manier, directeur de L’Hybride de Lille, monte sur la scène du Théâtre Sébastopol ce samedi 24 septembre, pour l’ouverture de la 16ème édition de la Nuit de l’animation. « Je préfère vous prévenir : cette Nuit de l’Animation va être trash» annonce-t-il. Le ton est donné. Mais le public s’y attendait : la mention « déconseillé aux moins de 14 ans » était clairement indiquée sur le programme de cette fameuse Nuit.

Projection de Lastman à la Nuit de l'Animation de Lille
Matthieu Liégeois prend la parole.

L’équipe du studio d’animation lillois Tchack rejoint Antoine Manier sur scène.  Matthieu Liégeois, dirigeant et producteur du studio, prend la parole. Il est là pour présenter le gros projet sur lequel travaille son équipe : l’adaptation animée de la célèbre bande dessinée Lastman, qui doit être diffusée sur France 4 à l’automne 2016. « On est vraiment fiers de pouvoir vous montrer ce soir les deux premiers épisodes de Lastman, annonce-t-il, avec un grand sourire aux lèvres. Faire et diffuser de l’animation pour adultes en France, c’est presque mission impossible. Mais grâce à vous, à cette grande communauté rassemblée autour de Lastman, l’aventure est en marche. On espère pouvoir organiser plus tard, à Lille, un marathon des épisodes de Lastman. » Matthieu Liégeois sait de quoi il parle. L’équipe de production de la série a rencontré de grosses difficultés financières pour réaliser ce dessin animé. Heureusement, les fans de la bande dessinée originelle ont donné un sacré coup de pouce au projet en répondant nombreux au Kick-starter initié par le studio Tchack. Lancée au mois de juillet, cette campagne Kick-starter est toujours d’actualité. L’argent récolté servira à finaliser l’animation des 12 derniers épisodes de la série.

Projection de Lastman à la Nuit de l'Animation de Lille
Richard Aldana, personnage principal.

Extinction des lumières. L’écran du théâtre s’anime. L’intrigue est très prenante :  Richard Aldana, un jeune boxeur, doit protéger Siri, la fille de son meilleur ami, traquée sans relâche par une secte qui voit en cette jeune fille la clé d’un autre monde appelé la Vallée des Rois. L’animation est à couper le souffle, l’action est omniprésente, les personnages très attachants. L’humour est frais, mature, et a le mérite de faire rire la salle entière.

Fin du deuxième épisode. Et pour le studio Tchack, énorme salve d’applaudissements, amplement méritée. En sortant de la salle, le public, conquis, ne pense qu’à une seule  chose : vivement la suite !

Marie Soullier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *