Une randonnée pour le Sidaction

Depuis 20 ans,  le Sidaction mène un combat acharné contre la maladie. Pierre Bergé et Line Renaud, fondateurs de l’association, l’avaient déclaré : nous assistions à un regain de l’épidémie de VIH. Ils nous alertaient : « Face à cette urgence, nous nous devons d’agir et de redoubler d’efforts ». Alors, pour se mobiliser, il faut donner. Faire un don, c’est aider la recherche ainsi que les associations de prévention et d’aide aux malades.

Pour défendre cette cause, 4 élèves de l’institut de Genech ont organisé dimanche dernier une randonnée à travers la campagne de la Pévèle. Les fonds récoltés ont été reversés à AIDES, une association de lutte contre le VIH. Circonflex Mag a participé à l’événement Rando Genech et a rencontré ses organisateurs.

Organiser une randonnée à pieds ou à vélo à travers les champs, c’est le défi que se sont lancés 4 élèves de BTS. Dans le cadre de leur formation, ils doivent réaliser un PIC (Projet d’Initiation Communication). Son objectif : inventer et  concrétiser un événement original. « Nous voulions quelque chose d’ authentique et d’innovant pour nous différencier du reste de la classe et des projets plus classiques tels que le 4L trophy ou le don du sang » explique Adrien Dechaufour le jour de la randonnée.

Un projet réalisé dans le cadre d’une formation BTS.

Comment s’est réalisé leur projet ?

Tout au long de l’élaboration de ce projet, les quatre garçons tiennent un carnet de bord. Dès le mois de septembre, leurs recherches commencent. Ils se concertent pour choisir un thème et conviennent d’organiser une course. « Mais les démarches administratives étaient trop compliquées », se rappelle Adrien. Pour ne pas abandonner l’idée, ils la transforment en randonnée. « Nous sommes passionnés par la course et la nature. Allier ces deux éléments nous tenait à coeur », raconte Henri Franque. Ils prennent alors contact avec la ville de Genech et confectionnent un dossier pour leur présenter le projet. « La mairie de Genech nous a encouragé et nous a même proposé de nous faire de la publicité. Ça nous a donné envie de nous investir encore davantage», s’exclame Martin Boynard.

Peu à peu, leur projet se concrétise et les 4 garçons décident d’intégrer une association importante à leurs yeux. « Nous avons choisi une association de lutte contre le SIDA car nous sommes jeunes et sensibles à ce sujet. C’est à notre âge qu’il faut s’informer » , explique Henri. On s’en serait douté, l’association AIDES a accepté de participer à leur projet sans aucune hésitation.

Ce qu’on en a pensé

Une randonnée réalisée sous un froid polaire.

On a découvert l’événement sur Facebook. Un petit message d’info expliquait le déroulement. Alors, on a cliqué « Je participe ». Une soixantaine de personnes déjà inscrits… l’événement s’annonçait intéressant. On s’imaginait déjà dans la campagne, prêts à partir pour une randonnée conviviale, sous un soleil printanier … Mais c’était sans compter les températures glaciales du dimanche matin. Armés de gants, de bonnets et d’écharpes, seuls quelques courageux ont répondu présent le jour de l’événement. Une quinzaine de randonneurs se sont déplacés pour affronter le froid polaire sur un parcours de 5km ou de 11km. Heureusement, boissons chaudes et pains au chocolat nous attendaient à l’arrivée. Après l’effort, on peut bien s’autoriser un peu de réconfort !

Malgré les intempéries, on se souviendra de cette randonnée matinale bien vivifiante et de la bonne humeur des organisateurs.

Au final

Le projet leur aura permis de récolter environ 150€ grâce aux sponsors et à la cagnotte mise en ligne sur l’événement Facebook. La participation était de 1€ minimum. « Nous pensions récolter une somme plus conséquente mais la météo n’a pas été de notre côté. On en garde tout de même une très bonne expérience », conclut Adrien.

Le Sidaction ne déroge pas à la règle : l’important, c’est de participer …

Comment faire un don lors du Sidaction ?
Par téléphone au 110, accessible gratuitement à partir de tous les opérateurs
Par SMS, envoyez le mot DON au 92110
En ligne sur le site sidaction.org
Clarisse Lardeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *