Plongez dans la Nuit des Piscines !

Vendredi 12 octobre, c’était la 8ème édition de La Nuit des Piscines organisée par la MEL. Anciennement Splash, cette soirée permet à tous de découvrir la piscine autrement. Nous, quand on a entendu « événement festif et gratuit », on n’a pas pu s’empêcher d’aller jeter un petit coup d’oeil et de ressortir nos maillots de bain du placard. Parmi les 19 piscines participantes, notre choix s’est porté sur la piscine Marx Dormoy.

18h. Entrée de la Piscine Marx Dormoy. Direction le petit bassin. Il y a foule. Au milieu des enfants qui barbotent, des rires des cris et des éclaboussures,  des kayaks s’amusent à se bousculer. « Nous participons chaque année à la demande de la MEL et de la piscine, ça ne demande pas beaucoup de préparation et c’est festif ! En plus, ça permet de faire connaitre notre asso qui se trouve juste derrière la piscine », nous explique Robin, bénévole pour le canoë club lillois.

On glisse, on se pousse, on rigole.

Sous nos yeux se déploie une énorme structure gonflable. « A coté des associations qui viennent bénévolement pour La Nuit des Piscines, on loue cette structure gonflable à une société, nous explique Bruno, un maitre nageur. C’est un petit investissement qui fait plaisir à tous. Avant, la société venait la rechercher dès le lendemain matin, maintenant elle nous la laisse jusqu’au dimanche, comme ça les enfants peuvent en profiter plus longtemps ». Les enfants (et les adultes aussi !) s’en donnent à coeur joie : on glisse, on se pousse, on rigole, c’est la fête.

Découvrir la piscine autrement.

Du coté du grand bain, place à quelque chose de plus sérieux : le baptême de plongée. Et là, on ne badine pas avec la sécurité. On nous explique le fonctionnement du matériel : du masque à la bouteille, rien n’est laissé au hasard. Nez bouché, malade ? Désolé mais il faudra passer son tour : la pression, sous l’eau, peut affecter les tympans.

Un peu inquiets malgré tout, on enfile les palmes, et c’est parti pour l’initiation qui consiste en un aller-retour en plongée. Un bon moyen de découvrir la piscine autrement!

Bon, on n’était pas au top du style (bikini-masque-palme) mais on s’est quand même bien amusé. Pour les plus courageux, il y avait l’activité aquabike, mais entre une raclette ou une séance de 30 minutes de vélo aquatique, notre choix a vite été fait…

En sortant, nous croisons le stand de l’UNICEF, qui s’est associé à la Nuit des Piscines pour sensibiliser le public à l’importance de l’eau. Marie-Laure est bénévole, et c’est à elle que nous laisserons le dernier mot : « L’eau est une source de plaisir pour nos sociétés. Mais il ne faut pas oublier qu’elle est nécessaire à la survie et au bon développement de tous les pays. En s’associant à La Nuit des Piscines ou à La Nuit de l’Eau au Printemps, nous  voulons montrer l’importance cruciale de l’eau, notamment pour les pays où l’accès à l’eau potable reste un problème ».

L’UNIVEF était présente pour sensibiliser le public sur l’importance de l’eau.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF, rdv sur leur site internet.

Chloé Devigne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *