Mélanie et Riccardo portent les Experts

Samedi 21 janvier, le Championnat du monde de handball débarquait à Lille, au Stade Pierre Mauroy, avec le huitième de finale opposant l’équipe de France masculine à l’Islande. Circonflex Magazine a suivi les péripéties d’un couple de supporteurs français : Mélanie et Riccardo.

557 kilomètres. Près de 6 heures de route. Un périple qui a débuté depuis Strasbourg. Voici un bref résumé des aventures de Riccardo et Mélanie pour atteindre la métropole lilloise. Leur but ? Assister au premier rendez-vous du Championnat du Monde de handball dans les Hauts-de-France. Pour Mélanie, une étudiante strasbourgeoise en première année d’assistante sociale, parcourir autant de kilomètres pour cet événement était une évidence : « On aurait pu aller à Metz, qui accueille également des matchs et qui est plus près de Strasbourg… Mais nous n’aurions pas vu les Bleus en action ! Pour une fois qu’une compétition de cette envergure est organisée dans l’Hexagone, on a sauté sur l’occasion ».

Avec moi il n’a pas vraiment le choix !

Cette Alsacienne, passionnée de handball depuis ses 14 ans et fan invétérée de l’ailier gauche de l’équipe de France Michaël Guigou, a réussi à emmener avec elle son petit ami Riccardo. « À la base, il n’est pas très hand, mais avec moi, il n’a pas vraiment le choix, convient-elle dans un grand éclat de rire ! En plus, ça nous a permis de découvrir Lille, sa vie nocturne … et les Lillois ! » Pour son compagnon, Riccardo, natif de Marseille et âgé de 24 ans, aide-soignant à l’hôpital de Strasbourg, ce match constituait une grande première : « Je n’avais jamais assisté à des matchs de handball, surtout à ce niveau ! Je suis plutôt un habitué des rencontres de foot au stade Orange Vélodrome de Marseille. Autant vous dire que le changement a été radical, ajoute-il en riant, ne serait-ce qu’au niveau climatique ! ».

C’est historique !

Ce novice a pu découvrir une enceinte multifonctionnelle avec le Stade Pierre Mauroy de Villeneuve d’Ascq : « Cela restera à jamais gravé dans ma mémoire. J’avais le sentiment d’assister à un show à l’américaine, avec un public chauffé à blanc. Il n’y avait pas de rivalité malsaine, comme au football, mais bel et bien une communion entre les supporteurs français et islandais. C’était beau à voir ! Et puis 28 000 spectateurs pour un match de handball, c’est historique ! »

La victoire des Experts reste pour lui hautement symbolique, comme une évidence. Mais pour Mélanie, les Bleus sont bien plus que de simples sportifs : « Véritablement, ils font office de porte-étendard du hand en France. Même si aujourd’hui encore, et malgré leurs exploits, on ne met pas assez en avant le championnat du monde de hand, notamment dans les medias. C’est regrettable ! »

Mélanie et Ricardo n’auront pas fait le voyage pour rien. Ils sont repartis à Strasbourg comblés par la belle victoire de leurs champions, et des souvenirs plein la tête ! Quant aux handballeurs français, ils continuent leur petit bonhomme de chemin ! Prochain rendez-vous pour les Experts mardi soir. Et pour notre plus grand plaisir, c’est encore chez nous que ça se passe !

Simon Goeken

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *