La conférence de Jean Lassalle à Lille annulée

La conférence de Jean Lassalle prévue à Lille le 24 janvier n’a pas eu lieu. En cause, une personnalité parfois trop borderline, trop décalée. Mais surtout les récentes accusations d’agressions sexuelles contre le député. Même si présomption d’innocence il y a, la Faculté de Droit de Lille a préféré éviter incidents et polémiques. Du coup, c’est l’occasion pour nous de vous décrire le personnage. Jean Lassalle en 5 actes.

1 – Un hymne mal placé

En 2003, lors d’une séance de routine à l’Assemblée Nationale, Jean Lassalle décide de se faire connaitre. Nicolas Sarkozy traite du sujet du jour quand le député sudiste se lève pour entonner à pleine voix l’hymne des Pyrénées…et attirer ainsi l’attention sur un problème dans sa circonscription. Honnêtement,  il y a mieux pour se faire prendre au sérieux mais l’important est là : le personnage de Jean Lassalle est né.

2 – Une grève de la faim

39, c’est le nombre de jours durant lesquels Jean Lassalle s’est serré la ceinture pour sauver une entreprise de sa région. Dès lors, on se dit que cet homme est un peu excessif … détrompez-vous ! C’est un succès ! L’entreprise d’’aluminium Toyal s’est engagée à rester dans les Pyrénées et à éviter la suppression d’emplois. Conventionnelle ou pas, la méthode est efficace !

3 – Un enterrement insolite

Le 1er mai 2015 sort une vidéo complètement lunaire. Jean Lassalle y raconte son premier enterrement en tant que maire de Lourdios-Ichère. Tout commence par un curé qui s’évanouit … et pour la suite, on vous laisse la surprise :

 

4 – Un manifestant infiltré

Le 21 novembre 2018, la séance de l’Assemblée Nationale est suspendue. La cause : l’infiltration d’un gilet jaune dans l’hémicycle. Euh, attendez… c’est Jean Lassalle en fait. Eh oui, le député des Pyrénées s’est encore une fois illustré par son soutien au mouvement populaire. Le souci, c’est que son geste est vu d’un mauvais œil par ses collègues. Sommé de retirer son gilet, Jean Lassalle refuse, et écope d’une amende de 1500 euros.

5 – De sombres accusations

Il y a 2 ans débutait le mouvement #Balancetonporc, avec pour objectif de dénoncer les agresseurs sexuels. Plusieurs femmes se plaignent alors du député, dont la Présidente du Parti Communiste qui évoque une « main mal placée ». Voici  la raison principale pour laquelle Jean Lassalle n’interviendra pas à la Fac de Droit de Lille ce 24 janvier. Episode autrement plus fâcheux et plus sérieux que les péripéties loufoques émaillant la carrière de cet élu pas tout à fait comme les autres…

Arthur Baudin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *