Et pourquoi pas Fillon ?

À 23 ans, Adeline ne croit plus qu’en un seul homme : François Fillon. Titulaire d’une licence banque – assurance, cette jeune Lilloise est avide de politique mais surtout de débats. Alors que Le Figaro a publié un récent sondage qui annonce l’ex Premier Ministre vainqueur de la Primaire, Adeline nous explique pourquoi elle l’a choisi…

Circonflex Magazine : Pourquoi François Fillon ?

Adeline : Pour sa sobriété, son programme et sa constance. Sa sobriété car Fillon est le seul à ne pas sombrer dans la démagogie. Il dit les choses parce qu’il les pense et pas pour toucher un électorat. Son programme car c’est le plus abouti et surtout le plus chiffré. Sa constance car il garde le même cap depuis 4 ans. Il n’a jamais varié sur aucune proposition, et c’est bien le seul ! Il faut ajouter à cela des sujets qu’il est le seul à aborder : les chrétiens d’Orient massacrés, le chômage des jeunes…

Depuis quand le suis-tu ?

Depuis qu’il a publié son manifeste en août 2015. J’ai vraiment eu le sentiment qu’il avait compris les Français. La parution de son ouvrage FAIRE m’a confirmé qu’il avait le meilleur programme. J’ai ensuite été nommée coordinatrice pour les HDF pour les jeunes avec Fillon en janvier.

Pourquoi t’investis-tu en politique ?

J’ai toujours été intéressée par la politique, certainement grâce à mon papa, qui est un sarkozyste convaincu. Très tôt, on a eu des échanges animés ! J’ai voulu m’engager pour rencontrer d’autres personnes avec les mêmes idées et les mêmes valeurs que les miennes. Aussi par goût du débat. J’aime devoir convaincre quelqu’un, j’aime échanger. Surtout, je pense que c’est important de comprendre dans quel monde on vit.

Il est important de s’engager.

Quelles mesures te plaisent, dans le programme de François Fillon, qui concernent les jeunes ?

Le diagnostic qu’il fait sur les 2 millions de jeunes sans emploi ni formation… Personne n’en parle ! J’aime aussi l’idée de généraliser l’alternance, afin qu’elle devienne un chemin privilégié d’accès à l’emploi. Tout le monde sait à quel point ça peut être difficile de décrocher un premier emploi. Enfin, j’aime aussi l’idée de recentrer l’école sur les fondamentaux -lire, écrire, compter- car trop d’enfants arrivent en 6e en maitrisant à peine 400 mots de vocabulaire…

Trouves-tu que les jeunes sont suffisamment impliqués en politique ?

Même si de plus en plus de jeunes s’impliquent en politique aujourd’hui, je pense que nous ne sommes pas encore assez nombreux. Pour moi, il est important de s’engager car derrière tout ça, c’est notre avenir qui se joue ! C’est sur nous que ce qui est décidé aujourd’hui aura des conséquences.

Admettons un second tour Sarkozy – Juppé, quel candidat choisirais-tu ?

Je ne crois pas en cette hypothèse ! Pour moi, Fillon sera qualifié et il gagnera cette primaire !

Olympe Bonnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *