Braderie ou pas ?

La Braderie de Lille édition 2020 n’est pas épargnée par le Covid-19. Martine Aubry l’a dit, cette année, elle est en danger.
Crise sanitaire oblige, la ville de Lille s’interroge sur le maintien, ou non, de l’événement majeur de la rentrée. La maire a indiqué qu’elle se prononcerait en juin sur la tenue ou l’annulation de la Braderie de Lille qui devait avoir lieu le week-end du 5-6 septembre.

Aujourd’hui, difficile d’imaginer les tas de moules dans les rues et la foule qui s’amasse près de la place Rihour. D’ailleurs, en visio-conférence Martine Aubry a déclaré : « Les inscriptions n’ont pas encore lieu. Évidemment, ça paraît improbable que la Braderie puisse avoir lieu. Mais personne ne sait dans quelles conditions nous serons dans quelques semaines… ».

Habituellement, cette grande fête rassemble entre 1 et 3 millions de personnes, il semblerait donc particulièrement difficile de faire respecter la distanciation sociale. « Attendons de voir ce qui va se passer », conclue l’élue, qui reste prudente.

Mais inutile de se le cacher, nous savons déjà tous que cette édition ne sera pas comme les autres. Depuis la Seconde Guerre Mondiale, le plus grand marché aux puces d’Europe n’a été annulé qu’une fois, en 2016, avec la menace terroriste.

Juliette Bisiaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *