A Noël, chacun son pull

Longtemps moqué, souvent décrié, le pull de Noël est, au fil des années, devenu une tradition des fêtes de fin d’année. Au point de le célébrer. C’est un jour spécial que nous célébrons aujourd’hui : la Journée internationale du pull de Noël,  fêtée tous les troisièmes vendredi du mois de décembre depuis 2011.

Pour rechercher l’origine du pull de Noël, il faut remonter au début du XXème siècle : aux Etats Unis, les mamies, les mamans, les taties les tricotaient amoureusement pour les offrir à toute la famille le soir du réveillon C’est dans les années 80 qu’il fait son apparition sur le petit écran, notamment dans la série culte Le Prince de Bel-Air. On peut y voir Will Smith en porter un mais ce n’est pas une grande réussite puisque peu de monde en parle et ose en acheter…à l’exception de Bill Cosby, qui n’hésite pas à pésenter son  Cosby show vêtu de pulls de Noël improbables !

Il faut attendre 2001 pour que le pull de Noël explose, en grande partie grâce à Colin Firth dans Le Journal de Bridget Jones, qui porte un somptueux pull vert à tête de renne. Depuis, le carton est total et le pull de Noël fait son retour dans les soirées à thèmes autour des raclettes et du vin chaud. Le Musée de cire de Madame Tussaud ainsi que le Musée Grévin n’hésitent plus à recouvrir leurs célébrités de ce si précieux pull.

Kitch. Ringard. Ridicule. De mauvais gout. Grotesque. Too much. Mais résolument tendance ! Aujourd’hui, le pull de Noël est devenu un véritable business, au point d’organiser des compétitions du pull de Noël … le plus moche. Dans les soirées entre amis, dans les entreprises, sur les sites internet…chacun y va de son petit concours. Après tout, pourquoi pas ? Il faut une bonne dose d’autodérision pour porter une journée entière un pull orné de père Noël, de sapins, de lutins, de flocons de neiges, de rennes et de jolis grelots…

Corentin Dévé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *