11 mai : un air de printemps, le déconfinement et… du stationnement payant !

À chaque chose, malheur est bon, comme dit l’adage. Nous étions confinés, mais il est des bonheurs tout simples que l’on a pu apprécier. Tel celui de ne pas payer son stationnement ! La municipalité avait pris cette décision fort judicieuse, étant donné la situation, et il aurait été assez surprenant de voir les services de ramassage ou de contrôle s’adonner à leurs activités normales, alors que les rues étaient totalement vides. Depuis le 18 mars 2020, et suivant les exemples de Paris, Roubaix, Villeurbanne ou encore Cannes, plus aucune petite pièce ne se glissait donc dans ces appareils à la rigueur toute chronométrée. Reprenez vos anciennes habitudes. Dès le 11 mai, garnissez vos poches de ce qui vous est nécessaire en menue monnaie : le stationnement payant, c’est reparti !

Certes. Mais pourquoi revenir à du payant, nous direz-vous…Surtout, pourquoi si vite ?

Tout cela est très simple. Voilà une des (bonnes ?) raisons avancée par la mairie. La crise Covid-19 a bouleversé le quotidien de nombreux Lillois, ainsi que leurs habitudes… Nombre d’entres eux pourraient bien avoir envie de circuler désormais à vélo. Certains pourraient donc être tentés de laisser une “voiture-ventouse” sur le bord du trottoir. Cette dénomination est employée par la municipalité, qui cherche à éliminer cette situation. Situation qui, à l’évidence, génèrerait bien d’autres problèmes venant s’ajouter à ceux existants déjà, commerces en berne et activités au ralenti. La sortie du déconfinement va participer au réveil de l’économie en général, et plus particulièrement dans le centre-ville. La rotation des véhicules est donc vivement souhaitée, pour le bien-être des résidents et des commerces environnants.

À votre monnaie, s’il vous plaît !

Ismail Otmani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *