À vos motos, c’est l’Enduro

L’Enduropale du Touquet, c’est le rendez-vous incontournable des férus de motos depuis 1975 : plus de 2000 pilotes et des milliers de spectateurs venus  admirer le spectacle, soutenir un copain, participer à la fête. Pour cette 45ème édition, les plages de la plus célèbre des stations balnéaires du Nord vous attendent  du vendredi 31 janvier au dimanche 2 février 2020, dans la joie, la bonne humeur et le vrombissement des moteurs !

L’Enduropale, c’est 3 jours de compétitions, à 2 ou 4 roues, avec des parcours extrêmes sur une plage parsemée d’obstacles, de bosses et de siphons. C’est aussi la finale du Championnat de France de Courses sur Sable.

Voici donc le programme des différentes courses prévues durant ces 3 jours :

Le vendredi 31 janvier, place à l’Enduro Vintage 2020,  destinée aux motos rétros, sorties des usines avant l’année 1997.

Le samedi 1er février, 3 épreuves sur sable sont prévues. De 8h30 à 9h30, l’Enduropale Espoirs fait la part belles aux jeunes de 11 à 15 ans. A 10h30, on enchaine avec l’Enduropale Juniors, réservée aux jeunes pilotes de 13 à 17 ans. En début d’après-midi,  vers 13h30, les 4 roues seront de sortie avec le Quaduro, où l’on verra s’affronter les pilotes de quad.

Et bien sur, le dimanche, place à la reine des courses, celle que les milliers de spectateurs attendent. L’Enduropale du Touquet Pas-De-Calais, c’est 13 kilomètres de course spectaculaire, des vagues, des chicanes, des lignes droites qui permettent des accélérations impressionnantes. Cette année, Nathan Watson, le gagnant de l’édition 2019 remet son titre en jeu face à ses principaux rivaux, Milko Potisek et Jeremy Van Horebeek.

On vous donne rendez-vous pour ces 3 jours de compétition sur la plage du Touquet ou derrière vos écrans pour la retransmission en direct (l’Équipe, France 3 Hauts de France). Si vous ne savez pas encore qui soutenir, retrouvez dans quelques jours, sur Circonflex Mag,  les portraits croisés de Valentin Druez et Johann Lamour, qui participent à cette course mythique pour la première fois.

Laurane Becquerelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *