11 mai : déconfinés et tous masqués !

La ville de Lille se prépare à la généralisation du port de masque et lance l’opération Des masques pour tous. L’objectif est d’offrir à tous les habitants de la métropole un masque réutilisable et homologué par le ministère de la santé.

C’est, du moins, ce que promet Martine Aubry, la maire de Lille dans un communiqué de presse du 10 avril : « je souhaite offrir un masque à chaque Lillois.e.s, Hellemois.e.s et Lommois.e.s, qui soit à la fois conforme à la réglementation, protecteur, lavable et réutilisable, en prévision de la période de déconfinement ». Les masques dont il est question ont été conçus par le CHU de Lille : c’est le fameux Garridou. Un appel aux bénévoles pour leurs confections est lancé, avec une première session de couture du 20 au 24 avril. Il faut soumettre sa candidature, au préalable, via un formulaire en ligne. Les bénévoles sont invités, munis de leurs propres machines à coudre, à se retrouver à la mairie de Lille. Le tissu et le patron sont, quant à eux, fournis. Cette opération opte pour une production locale et sans but lucratif.

C’est grâce au partenariat entre Lemahieu, entreprise historique spécialisée dans le textile, et l’association Le Souffle du Nord, que la métropole tente de répondre à l’insuffisance des masques sur le territoire. Un partenariat qui a déjà fait ses preuves pour l’opération Des masques en Nord et avait permis d’équiper les soignants de la région. A titre indicatif, le 16 avril, 70 700 masques Garridou ont déjà été cousus par des bénévoles. Néanmoins, pour remplir l’ambition Des masques pour tous, c’est près de 238 milles masques qui devront être prêts pour le 11 mai.

Rose de Montmorillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *