VistaFest, le festival de musique qui va retourner la région !

Hyphen Hyphen, Bagarre, Kikesa , Bakermat (apres 2 ans d’absence en France ! )… ils seront tous présents le 1 et 2 juin 2019. L’association TMCF Events vous donne rendez-vous au Parc des iles d’Hénin Beaumont ! Pour cette première édition, vous aurez droit à deux scènes qui seront foulées par une vingtaine d’artistes. Agés de moins de 25 ans, les jeunes de l’asso sont aux commandes. Thomas, l’organisateur, nous raconte les dessous des coulisses.

Il est le chef d’orchestre de VistaFest. Thomas a 19 ans. Et il ne dort plus. Etudiant en évènementiel, cela fait des mois qu’il jongle entre réunions et cours pour réaliser un rêve de gosse : créer un festival de musique. Mais à vrai dire, il est loin d’être novice. Depuis 4 ans, avec son ami Clément, il gère leur association, TMCF Events. Bal de lycées, évènements d’entreprise… les deux amis ont aussi créé un mini festival. Cette fois, ils veulent voir plus grand, explique le garçon : « On voulait se professionnaliser à travers de petites actions. Mais faire quelque chose d’envergure nous titille depuis un an. On s’est lancé et on a passé des mois à monter le dossier pour la mairie, à trouver des subventions, à chercher un lieu… »

Musique festival pop rock nord
e groupe Hyphen Hyphen vous donne rendez vous à Hénin-Beaumont !

Les jeudi-soir-étudiants, on oublie

Qui se cache vraiment derrière VistaFest ? C’est avant tout une équipe solide : « Dans l’asso, nous sommes 12 à bosser sur ce festival. Grâce à ma formation et lors de mes stages, j’ai pu rencontrer des gens du métier qui m’ont guidé. Pour mener à bien ce genre de projet, il faut de la volonté, des contacts …et ne pas compter les heures. » En bref, les jeudi-soir-étudiants, on oublie !

Pour organiser un premier festival de cette stature à Henin Beaumont, il faut s’accrocher. Lorsqu’on lui fait part de notre étonnement concernant le choix de l’endroit, Thomas sourit : « Je suis natif de là-bas. Le faire à Hénin, c’est aussi revaloriser le bassin minier, redynamiser son territoire et son économie. »
Hénin Beaumont, le prochain hot spot de l’été ? Lui n’en doute pas. Avant tout grâce à la programmation qui n’a pas été choisie au hasard : « Hénin Beaumont n’a pas une grosse culture musicale, hormis ce qu’on programme à la radio. J’ai souhaité faire quelque chose d’éclectique, afin que les jeunes puissent identifier facilement les artistes en même temps qu’ils en découvrent. »

Musique festival pop rock nord
Le rappeur Kikesa débarque de Nancy !

La jeunesse, un atout à double tranchant

La singularité de VistaFest : C’est la jeunesse qui porte le projet. Et elle en a dans le ventre. Maintes fois sous-estimée, l’équipe du festival a souvent médusé ses ainés. La jeunesse, un atout à double tranchant, nous confie Thomas : « C’est compliqué de paraitre adulte tout en gardant la fraicheur de notre âge. Ok, on est jeune mais ce n’est pas pour autant que nous ne se sommes pas capable de gérer ce dossier. » Il ajoute avec une pointe de fierté : « Souvent, quand je rencontre des producteurs ou des agents municipaux, ils se demandent ce que je fais là. Lors d’une réunion avec la commune, ils ont pensé que j’étais le stagiaire alors que j’étais chargé de la présentation. A la fin, ils ont vu que je maitrisais tout de A à Z, et là ils m’ont pris au sérieux. »

LA génération qui peut changer les choses

Vous l’aurez compris, VistaFest, c’est un festival jeune, ambitieux …et cerise sur le gâteau, éco-durable ! Pendant 2 jours, des groupes électrogènes à l’huile végétale, des toilettes sèches, des poubelles de tri sélectif ainsi que divers stands de sensibilisation à l’écologie seront installés sur le site. La protection de l’environnement, c’est l’un des principaux enjeux de l’association : « On veut sensibiliser les gens. Montrer qu’on peut consommer moins sans pour autant rogner sur le confort. Dans l’équipe, on s’est rendu compte que nous sommes LA génération qui peut changer les choses. C’est très important pour nous de travailler autour de cette thématique, ne serait-ce que pour les enfants qui vont assister aux concerts. S’ils repartent en ayant été touchés par cette cause, alors on aura réussi. »

Musique festival pop rock nord
Bakermat revient après deux ans d’absence en France.

8000 visiteurs par jour

Convaincus ? Les portes ouvriront à partir de midi. Stands et foodtrucks seront là pour accueillir les festivaliers. Le coup d’envoi des festivités, ce sera à 15 heures avec le Tremplin pour les jeunes talents de la région. Thomas nous le promet, VistaFest, ce n’est pas qu’une histoire de musique : « On veut créer un lien social avec les gens, qu’ils se sentent bien. On a beaucoup bossé pour que le festival ait son identité. » Avec 400 000 euros de budget, la pression est forte. Mais avec des partenaires comme le Crédit Mutuel qui donne le la, le petit groupe se sent en confiance. « C’est une première édition. Pour qu’on considère que c’est un succès, il nous faut 8000 visiteurs par jour, ajoute Thomas. Mais quoi qu’il arrive, nous sommes fiers du travail accompli, c’est un projet jeune et associatif. Ça va marcher. Le but c’est d’être encore là dans 20 ans, peut être sous une autre forme, mais l’empreinte du festival sera bien là ».

Alors prenez vos billets, réservez vos jours et soyez attentifs car de nouveaux noms seront annoncés courant février. Venez prendre part à l’histoire de VistaFest. Parce que leur horizon à eux s’annonce lumineux.

Si vous désirez plus d’informations sur Vistafest ou contacter l’équipe pour un partenariat, voici les liens vers leur site, leur page facebook et la billetterie (dépêchez-vous, les 500 premiers pass ne sont qu’a 22 euros !) : ici

Elisa Debray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *