Tout est dans le regard !

Depuis le 5 septembre et jusqu’au 31 octobre, La Maison du Don à Lille expose les Portraits de bénévoles du photographe Jean-Philippe Huguet. L’expo met à l’honneur les bénévoles de l’association Médecins du Monde et vous offre une bonne occasion de mêler l’utile à l’agréable : donner votre sang et découvrir ces superbes portraits en salle de récupération. Bien sûr, le don du sang n’est pas obligatoire pour accéder aux photos.

Un médecin sort de la clinique mobile de Grande-Synthe, il voit cette petite fille irakienne d’origine kurde. Elle a certainement fait des aller-retours devant la tente des soins, elle traine, elle s’arrête, elle attend… Il passe devant elle et avec un geste d’attention sincère, passe sa main dans les cheveux de la fillette. Le geste n’aura duré qu’une seconde, peut-être. Jean-Philippe Huguet était là au bon moment. Un clic. La caresse dans les cheveux et le sourire de la petite sont dans la boîte. Immortalisés par le regard du photographe.

Les bénévoles, acteurs discrets et anonymes de l’humanitaire.

Ces portraits ont été tirés au cœur de l’action, lors d’événements de prévention, pendant des maraudes, dans des camps de réfugiée, dans des bidonvilles. Ils témoignent de l’histoire des bénévoles, acteurs discrets et anonymes de l’humanitaire. « Il est primordial de montrer les bénévoles, faire connaitre leurs visages en plus des missions réalisées », raconte Jean-Philippe Huguet.  « Souvent les actions sont mises en avant mais pas les acteurs ». Une infirmière soigne un petit garçon, on voit qu’il est espiègle, il joue avec elle, on attend le bon moment… dans la seconde qui suit, il attrape les lunettes de l’infirmière pour les lui retirer. Un clic encore et cet instant de complicité est capturé.

Keltoume, infirmière bénévole sur le programme Bassin-Minier.

Rejoindre les équipes.

Certains portraits ont été réalisés durant des moments conviviaux, quand les bénévoles se retrouvent pour se détendre et relâcher la pression. Cela permet de faire passer un message, montrer le quotidien avec un autre éclairage. « Une association sans bénévoles, cela ne fonctionne pas. Ce sont des gens remarquables. J’ai l’habitude de les côtoyer sur le terrain, ils sont très professionnels et compétents. Mais au-delà de ça, il est important de les valoriser en montrant que ce sont des gens comme vous et moi ». Notre œil accroche les visages, ils deviennent familiers, on crée un lien, une relation de confiance. On aurait presque envie, là, tout de suite,  de rejoindre les équipes, d’aller prêter main-forte, de donner de son temps, de sa personne. « Peu importe d’où ils viennent ni qui ils sont. Ils sont là pour tendre la main », ajoute le photographe.

Le contraire d’un paparazzi !

La région avait besoin de communiquer sur ses actions associatives. L’exposition Portraits de bénévoles l’a fait. Ces moments capturés suscitent photographiquement beaucoup d’émotions, ils sont le témoin de conditions très compliquées. Les photos nous montrent l’envers du décor dans le milieu d’accès aux soins pour les personnes démunies.

Du 5 septembre au 31 octobre

Pourtant, il y a aussi les sourires. Celui de Keltoume, par exemple, bénévole dans le bassin minier, avec un bébé chiot dans les bras et le terril en arrière plan. « Qu’on ne s’y trompe pas, on voit beaucoup de sourires sur mes portraits. C’est un pied de nez à la misère, à ce à quoi ils sont confrontés. C’est cela aussi, la force des bénévoles : savoir rebondir. Ne jamais s’habituer au malheur ».

Jean-Philippe Huguet aime à se définir comme le contraire d’un paparazzi. Muni de son petit appareil photo, il se fond dans la masse, se fait oublier. Il regarde, il attend patiemment le bon moment, celui où il pourra déclencher l’obturateur. Il est au cœur du combat.

Rendez-vous à la Maison du Don,  38-42 avenue Charles Saint-Venant à Lille.

Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h à 18h. Jeudi de 9h à 19h. Samedi de 8h à 13h.

L’exposition se termine le 31 octobre

Juliette Bisiaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *